Biographie d’Alfred Joly

Alfred JOLLY

Né le 17 mars 1897 à Bayonne (Basses Pyrénées, Pyrénées Atlantiques).

Père : militaire.

Mère : non renseigné.

Profession : ingénieur.

Décédé le 9 mars 1952 à Bruxelles (Belgique).

à la fin de la Première Guerre mondiale, Alfred Jolly est lieutenant de réserve. Il travaille chez Babcock & Wilcox, société industrielle américaine. Il exerce son métier d’ingénieur pour la filiale belge à Bruxelles. En tant qu’officier de réserve, il est mobilisé à Rouen en 1939, mais sera rapidement rayé des cadres à cause de sa vue déficiente. À la suite de sa démobilisation, il entre au journal Paris-Soir et s’engage dans la Résistance. Au cours de ses actions, il semble avoir eu plusieurs contacts avec Jean Moulin. En 1944, il rejoint le maquis L4 dans le secteur de Luçon dirigé par le Capitaine Auguste, alias Viet. Au cours d’un combat à Chasnais pour récupérer des armes dans un convoi allemand, il est fait prisonnier avec trois autres maquisards, mais aura finalement la vie sauve. Alfred Jolly décèdera le 5 mars 1952 à Bruxelles.